2021 - Et si cette année, je tenais ma résolution ?

Spécialisée en addictologie, j’ai pu voir à quel point il pouvait être difficile de modifier certaines habitudes, certains comportements. J’ai constaté comment la rechute était bien souvent la norme plutôt que l’exception.

Les résolutions prennent généralement la forme de changements de style de vie. C’est ce changement de comportement devenu routinier, celui qui prend la forme d’une habitude (même s’il ne pose pas de problème) qui peut être difficile à faire.


Des recherches ont montré qu’un adulte sur deux prend des résolutions au moment du Nouvel An. Cependant, moins de 10% d’entre eux parviennent à les conserver passé quelques mois.


Deux des principales raisons pour laquelle il nous est difficile de maintenir nos résolutions sont : que nous en fixons trop ou que nous fixons des objectifs irréalistes.

Nous pouvons également être victimes du « syndrome du faux espoir » qui se caractérise par les attentes irréalistes d’une personne quant à la vitesse, la quantité, la facilité et les conséquences probables d’un changement de comportement.


Je vous propose aujourd’hui plusieurs conseils pour essayer au mieux de maintenir vos bonnes résolutions, que dis-je VOTRE bonne résolution. Et si on ne s’en fixait qu’une cette année ?


Choisissez un objectif spécifique

Chaque année, des millions de personnes décident de « perdre du poids », « d’être plus productifs » ou de « se remettre en forme » au cours de l’année suivante. Au lieu de choisir un objectif aussi ambigu, concentrez-vous sur quelque chose de plus précis et réaliste.


Par exemple vous pouvez vous engager à perdre 5 kilos, à faire des listes de tâches quotidiennes ou à courir un mini-marathon. Assurez-vous de rendre votre objectif réaliste. Le choix d’un objectif concret et réalisable vous donne également la possibilité de planifier exactement comment vous allez l’accomplir.


Limitez les résolutions􏰖􏰁􏰉 􏰎􏰆􏰁􏰀 􏰌

Bien que nous ayons parfois tendance à faire une longue liste de résolutions potentielles du nouvel an, un professeur de psychologie à l’université du Hertfordshire, Richard Wiseman, suggère de n’en choisir qu’une et de concentrer son énergie dessus plutôt que de se disperser ente un certain nombre d’objectifs différents.


Atteindre un petit objectif que vous vous êtes fixés permet de renforcer la confiance en soi. Lorsqu’il s’agit d’un objectif plus vaste, vous pouvez envisager de les séparer en différentes parties pour travailler étape par étape. L’American Psychological Association (APA) suggère également que se concentrer sur un seul comportement à la fois est plus susceptible de conduire à un succès à long terme.


Prenez le temps de planifier

N’attendez pas la dernière minute pour choisir votre objectif. Choisir judicieusement votre résolution et mettre en place une organisation, planifier un temps dédié, sont des éléments essentiels pour atteindre n’importe quel objectif. Les chercheurs suggèrent que vous réfléchissiez à la manière dont vous allez aborder un changement de comportement majeur, y compris les étapes à suivre, les raisons pour lesquelles vous voulez le faire et les moyens de rester sur la bonne voie. La création d’un plan écrit détaillé peut vous aider à maintenir votre objectif.


Pourquoi cette étape est-elle importante ? D’une part, cela vous permet d’envisager les tactiques que vous utiliserez lorsque vous serez confronté à des défis. Lorsque les choses deviennent difficiles, quelles stratégies utiliserez-vous pour rester sur la voie de votre résolution ?


Commencez par des petits pas

Commencez trop de choses, trop vite, est une des raisons qui peut expliquer les échecs des résolutions du nouvel an. Commencer un régime trop restrictif, en faire trop à la salle de sport ou modifier radicalement votre comportement sont des moyens infaillibles de faire dérailler vos plans. Au lieu de cela, concentrez-vous sur de petites étapes qui vous aideront finalement à atteindre votre objectif plus large. N’oubliez pas les petits pas mènent à la réussite !

  • Si vous avez décidé de courir un marathon, commencez par faire du jogging deux ou trois fois par semaine. Lentement, travaillez sur des courses plus longues et faites de l'exercice plus régulièrement.

  • Si vous essayez de manger plus sainement, commencez par remplacer certains de vos aliments préférés moins sains par des aliments plus nutritifs. Ensuite, abordez un autre élément de votre alimentation, comme l'ajout d'une plus grande variété de légumes, la réduction de la taille des portions et / ou la réduction des aliments frits ou des repas au restaurant.

Bien que cela puisse sembler un démarrage lent, ces petits changements progressifs facilitent le respect de vos nouvelles habitudes saines et augmentent les chances de succès à long terme.


Avez-vous l'impression de choisir la même résolution depuis plusieurs années ?

Une autre stratégie pour garder la résolution de votre nouvel an est de ne pas garder exactement la même résolution année après année. « Si les gens pensent qu'ils peuvent le faire, ils le peuvent probablement, mais s'ils ont déjà essayé et échoué, leur confiance en soi sera affaibli », explique Richard Wiseman dans une interview avec The Guardian .


Si vous choisissez d'atteindre les mêmes objectifs que vous avez déjà essayé par le passé, passez du temps à évaluer vos résultats précédents.

  • Quelles stratégies ont été les plus efficaces ?

  • Quels étaient les moins efficaces ?

  • Qu'est-ce qui vous a empêché de conserver votre résolution ces dernières années ?

Pensez à modifier légèrement votre résolution pour la rendre plus réalisable. En modifiant votre approche, vous aurez plus de chances de voir de vrais résultats cette année.


N'oubliez pas que le changement est un processus

Ces habitudes malsaines ou indésirables que vous essayez de changer ont probablement pris des années à se développer, alors comment pouvez-vous espérer les changer en quelques jours, semaines ou mois ? Soyez patient avec vous-même. Comprenez que travailler à votre résolution est un processus. Même si vous faites un faux pas ou deux, vous pouvez recommencer et continuer votre chemin vers votre objectif.


Cela peut prendre plus de temps que vous ne le souhaiteriez pour atteindre vos objectifs, mais rappelez-vous qu'il ne s'agit pas d'une course à l'arrivée. Une fois que vous vous êtes engagé à changer un comportement, il se peut que vous continuiez à travailler pour le reste de votre vie.


Pour la petite histoire :

En 1960, le chirurgien américain Maxwell Maltz écrit le livre Psycho-Cybernetics. Ayant remarqué que ses patients mettent environ trois semaines pour s’habituer à leur nouveau visage suite à une chirurgie esthétique, il développe une théorie selon laquelle « il faut un minimum de 21 jours pour faire disparaître une vieille image mentale et en créer une nouvelle ». L’ouvrage devient l’un des 50 livres les plus influents dans le domaine de la croissance personnelle. Des gourous reprennent la formule, laissent tomber le « minimum » en cours de route et donnent à cette formule des allures scientifiques.


En réalité, la recherche à ce sujet est très mince. Le Détecteur de rumeurs a repéré une petite étude publiée en 2009 dans l’European Journal of Social Psychology. Pendant 12 semaines, des chercheurs du Collège universitaire de Londres ont demandé à 96 participants d’adopter un nouveau comportement (comme manger un fruit ou faire du jogging) tous les jours, à la même heure. Le temps nécessaire pour changer une habitude variait de 18 jours à 254 jours, pour une moyenne de 66 jours. Si l’on se fie aux conclusions de cette étude, il faudrait donc en moyenne plus de deux mois pour adopter un nouveau comportement et non trois semaines.


Demandez de l'aide

Avoir un système de soutien solide peut vous aider à rester motivé. Partager votre résolution avec vos amis, rend également cela plus amusant. Alors, idéalement, trouvez un être cher aux envies similaires pour vous rejoindre dans votre objectif.

Expliquez quels sont vos objectifs à vos amis proches ou à votre famille et demandez-leur de vous aider à atteindre vos objectifs.


Renouvelez votre motivation

Pendant les premiers jours d'une résolution du Nouvel An, vous vous sentirez probablement confiant et très motivé pour atteindre votre objectif. Parce que vous n'avez pas vraiment été confronté à l'inconfort ou à la tentation associée au changement de comportement, effectuer ce changement peut sembler trop facile.


Après avoir fait face à la réalité de se traîner au gymnase à 6 heures du matin ou de serrer les dents à cause des maux de tête provoqués par le sevrage de la nicotine, votre motivation pour garder votre résolution du Nouvel An peut commencer à diminuer.

Lorsque vous faites face à de tels moments, rappelez-vous exactement pourquoi vous faites cela. Réfléchissez (ou rédigez une liste à garder sous la main) à ce que vous avez à gagner en atteignant votre objectif. Trouver des sources d'inspiration peut vous aider lorsque les temps sont durs.


Continuez à travailler sur vos objectifs

En mars, de nombreuses personnes ont perdu l'étincelle de la motivation qu'elles avaient en janvier. Gardez cette inspiration vivante en continuant à travailler sur vos objectifs, même après avoir fait face à des revers. Si votre approche actuelle ne fonctionne pas, réévaluez vos stratégies et élaborez un nouveau plan. Être flexible avec votre plan - et même votre objectif final - vous aidera à réussir.


Tenez un journal de résolution

Envisagez de tenir un journal de résolution, où vous pourrez écrire sur vos succès et vos difficultés. Écrivez les raisons pour lesquelles vous travaillez vers votre objectif afin de pouvoir vous y référer lorsque vous vous sentez sans inspiration et sans motivation.

Pensez à ce qui vous fait hésiter (comme le stress lié au travail ou à la maison) et à la manière de faire face efficacement à ces difficultés.


En vous y tenant et en travaillant sur votre objectif tout au long de l'année, vous augmenterez vos chances de tenir votre résolution 2021 - et si vous notez vos progrès et vos stratégies, vous aurez des preuves, des rappels de tous les efforts que vous avez déjà accompli, si jamais vous aviez envie d’abandonner. Conclusion, vous serez fiers de vous !

Apprendre et s'adapter

Faire face à un revers est l'une des raisons les plus courantes pour lesquelles les gens abandonnent leurs résolutions du Nouvel An. Si vous retombez soudainement dans une mauvaise habitude, ne la considérez pas comme un échec. Le chemin vers votre objectif n'est pas toujours direct et il y aura souvent des défis en cours de route. Au lieu de cela, considérez les rechutes comme des opportunités d'apprentissage.


Si vous tenez un journal de résolution, notez les informations importantes sur le moment de la rechute, ce qui pourrait l'avoir déclenchée et ce que vous pourriez faire différemment la prochaine fois que cela pourrait arriver. En comprenant les défis auxquels vous faites face, vous serez mieux préparé à les relever à l’avenir. Ne lâchez pas votre objectif, prenez le temps d'analyser la situation, de vous observer et allez de l'avant!


Le mot de la fin

Le rituel annuel de la résolution ne doit pas être une déception annuelle. Parfois, la différence entre le succès et l'échec est simplement de choisir le bon objectif et le processus que vous utilisez pour l'atteindre. Surtout, n'oubliez pas d'être gentil, bienveillant et flexible avec vous-même et de célébrer tout progrès en cours de route. Ce n'est pas seulement l'objectif final qui compte, c'est le voyage pour y parvenir.

Juliette Marty.

Sources :

  1. Oscarsson M, Rozental A, Andersson G, Carlbring P. New Year's resolutions: A large scale randomized controlled trial. 9th Swedish Congress on Internet Interventions. 2017.

  2. Wiseman R. New Year's resolution project.

  3. Norcross JC, Mrykalo MS, Blagys MD. Auld Lang Syne: Success predictors, change processes, and self-reported outcomes of new year's resolvers and nonresolvers. Journal of Clinical Psychology. 2002;58(4);397-405. doi:10.1002/jclp.1151

  4. Dai H, Milkman KL, Riis J. The fresh start effect: Temporal landmarks motivate aspirational behavior. Management Science. 2014;60(10):2381-2617. doi:10.1287/mnsc.2014.1901

  5. Hochli B, Brugger A, Messner C. Making New Year's resolutions that stick: Exploring how superordinate and subordinate goals motivate goal pursuit. Health and Well-Being. 2020;12(1):30-52. doi:10.1111/aphw.12172

  6. American Psychological Association. Making your New Year’s resolution stick.

  7. Lally P, van Jaarsveld CHM, Potts HWW, Wardle J. How are habits formed: Modelling habit formation in the real world. European Journal of Social Psychology. 2010;40(6):998-1009. doi:10.1002/ejsp.674

30 vues0 commentaire