La joie

Et voilà la dernière des émotions primaires de Paul Ekman : la joie.

La joie est l'énergie du bien être. Elle donne de la contenance à nos actes, fait briller nos yeux et "illumine notre être tout entier. (Couzon et Dorn, 2019)


La joie ne peut être ressentie que si la peur, la colère et la tristesse sont bien exprimées.


Souvent, ils nous arrivent de faire semblant d'être heureux.ses, parce que c'est ce qu'on attend de nous, du moins ce qu'on croit qu'on attend de nous. La "véritable" joie est une émotion d'allégresse qui irradie autant notre coeur que notre corps de façon spontanée. Elle nous redonne confiance en soi.


La joie se transmet et donne envie d'être partagée.


Le déclencheur de la joie est le désir, l'anticipation positive d'un évènement, la réussite de quelque chose, le bien-être intérieur.


Les réactions physiologiques de la joie

La joie s'exprime par le sourire, les sensations de bien-être, le corps dressé et souple, l'oeil brillant, l'envie de rire, etc. Elle agit en profondeur en provoquant la sécrétion des endorphines, les hormones du bonheur. Elle renforce notre système immunitaire et muscle notre précunéus (si vous souhaitez en savoir plus c'est par ici.


Les réactions comportementales de la joie

La joie pousse à l'action en activant la motivation et l'envie d'avancer. C'est une émotion qui entraine la réussite et l'élan. Elle permet la réalisation de soi.


Joie vs. Bonheur

La joie se distingue du bonheur. Le bonheur est une humeur qui s'inscrit dans la durée, alors que la joie est une émotion intense et brève. Elle est chaleur, amour, ouverture à soi et à l'autre. La joie permet de vivre l'unité et la communion.


Si la joie déclenche une humeur de bonheur qui s'installe dans notre quotidien, comment pouvons-nous ressentir plus de joie, pour être defacto plus heureux et "nager dans le bonheur" ?


Voici une liste (non exhaustive) d'actions qui peuvent influencer notre joie --> notre bonheur :

  • Choisir le bonheur dès le matin : Faire de la joie un objectif quotidien. Cela ne veut pas dire qu'il ne pourra pas y avoir d'émotions négatives (les émotions négatives sont normales et il faut apprendre à les accepter!!). Le bonheur n'est pas un objet - c'est un état de bien-être mental ou émotionnel défini par des émotions positives ou agréables. Le bonheur a besoin que vous y veniez. Cela doit être votre objectif, tous les jours. À la fin de la journée, endormez-vous en sachant que vous avez accompli au moins une chose importante dans la journée: vous avez choisi le bonheur parmi toutes les émotions et vous continuerez à choisir le bonheur comme l'un des principaux objectifs de votre vie.


  • Apprécier les petits moments : Le bonheur ne vient pas toujours de grandes choses. Nous tenons souvent pour acquis les deux minutes ici, ou les six minutes là-bas. Mais, si vous prêtez suffisamment attention, vous ressentirez une plus longue période de bonheur lorsque vous ferez une randonnée et que vous vous arrêterez pour voir la ruée de l'eau couler le long de la cascade. L'odeur de l'eau frappant les rochers et les éclaboussures d'eau frappant votre visage - vous ne ressentirez que du bonheur. Montrez de la gratitude pour les petits moments. Prenez un peu de temps le soir, avant de vous coucher, pour écrire au moins 3 petits plaisirs de votre journée. Cela vous permettra de vous coucher avec le sourire.


  • Pratiquer l'amour de soi : S'aimer soi-même est très important parce que c'est se souvenir où est notre pouvoir. Pour vous aider, vous pouvez télécharger le jeu de cartes thérapeutiques que j'ai créé ici.


  • Trouver des activités qui vous procurent de la joie : L'autre jour, je me suis assise dans un café, j'ai commandé un café crème et j'ai lu livre. J'étais au calme. Mon esprit était clair. Je ne pensais pas au linge que j'avais besoin de laver, ni à la vaisselle qui trainait dans l'évier. Mon esprit était captivé par mon livre, les odeurs du café, la sérénité qui me remplissait. Je me suis assise dans cette librairie pendant trois heures. Trois heures sereine. Quand je suis rentrée chez moi, je me suis dit que j'avais passé un très bon moment. J'étais contente et heureuse. Avant de me coucher, j'ai noté un nouveau rendez-vous avec moi même pour retourner dans ce café. Voilà mon activité "100% joie", à vous de trouver la votre!


  • Pratiquer la pleine conscience


  • S'observer et verbaliser ce que vous ressentez pour de vrai.



Résumons

Langage corporel de la joie :

  • Sourire ou éclat de rire englobant l’ensemble du visage

  • Pattes d’oie sur le bord externe des yeux

  • Augmentation du rythme cardiaque

  • Respiration lente et ample

Fonctions de la joie :

  • Elle signale une situation inattendue. 

  • Elle permet d’élargir subitement le champ mental des possibles.

Nuances de la surprise :

Apaisement, sérénité, plénitude, soulagement, béatitude, contentement, plaisir, ravissement, espérance, extase, gaité. 


À VOUS DE JOUER !

Prenez un temps avec vous-même pour explorer :

  • Quels sont les mots qui définissent votre joie ? (ex : Je suis heureux.se, aux anges, etc.).

  • Quelles sont les situations qui déclenchent votre joie ? (ex : quand on me félicite pour mon travail, quand je suis en vacances, etc.).

  • Qu'est-ce que vous ressentez quand vous êtes joyeux.se ? (ex : chaleur, joues rouges, etc.).

  • Qu'est-ce que vous faites quand vous êtes joyeux.se ? (ex : je rigole, je souris, etc.).

  • Quelles sont les conséquences de votre joie ? (ex : j'aime tout le monde et la vie, je m'émerveille, etc.).

  • Avec qui partagez-vous votre joie ?


Juliette Marty


Sources :


Ducasse, D et Brand-Arpon, V. (2017). Borderline, Cahier pratique de thérapie à domicile. Odile Jacob


Couzon, E et Dorn, F. (2019). Les émotions. Faire de ses émotions une force. ESF Sciences Humaines.


Kotsou, I. (2019). L'intelligence émotionnelle. Jouvence Editions.

69 vues0 commentaire

Copyright © 2020. Juliette Marty. Sauf mention contraire le contenu de ce site m’appartient, merci de ne pas l’utiliser sans mon accord.