Le jour où tout a commencé.

Tout a commencé un mercredi 1er avril.

Enfin non ce n'est pas vrai, cela fait plus longtemps que j'écris et que je réfléchis autour de la psychologie. Ce qui semble quand on y pense assez logique puisque je suis psychologue.

Revenons à ce mercredi 1er avril 2020. Il est 11h23 lorsque j'écris ces mots, et je ne sais pas encore dans quoi je me suis lancée. Je suis dans mon cabinet, où habituellement je reçois mes patients, qui est actuellement réquisitionné en bureau - espace de sport - pièce en plus. Parce que oui nous sommes en confinement. Qui dit confinement, dit que nous voyons fleurir sur les réseaux sociaux nombres articles, idées, tips en tout genre pour "gérer", "réussir", "dompter" le confinement. Je vous rassure, j'ai aussi vu des articles de collègues qui mettent en avant le besoin de faire attention à soi, de prendre soin de soi au vu de ce contexte somme toute différent de ce à quoi nous sommes habitués.

On m'a incité à "brainstormer" sur ce que je pourrais faire en matière de psychologie, et me voilà assise devant mon ordinateur, une tasse de café presque vide à la main à 11h28, à rédiger ceci.

Et si on parlait ici, un peu de psychologie mais surtout de nous ?

Oscar Wilde disait « s’aimer soi-même c’est se lancer dans une belle histoire d’amour qui durera toute la vie » et il n’avait pas tort, pour dire il avait même raison !

Sur le papier, s’aimer soi-même parait si simple, ça nous semble évident oserais-je dire, et pourtant en pratique cela s’avère bien plus compliqué qu’on ne le croit.

Ici, j’ai envie de vous parler de ces petites choses du quotidien qui nous empêche de nous aimer pleinement, de nous autoriser à être qui nous souhaitons être, de dépasser nos angoisses pour réussir à poursuivre nos rêves, nos objectifs, nos envies.

Cela dit, j'ai aussi envie de sortir des sentiers battus, de vous parler confinement, relations humaines.

J'adorerai réussir à mettre une boite à idées géantes pour stimuler votre curiosité et la mienne, ma créativité et la votre.

Bref, il est 11h31, et aujourd'hui mercredi 1er avril 2020, je me lance, me jette à l'eau et décide d'écrire.


Juliette Marty.

176 vues1 commentaire