Réflexion sur le confinement


Non « être en confinement » ne peut être défini par l’obligation de rentabiliser ce temps avec des activités « productives et utiles ».

Il est nécessaire de laisser de côté les injonctions : « il faut », « je dois », et prenons le temps (que nous avons) pour observer de plus près les « j’ai envie », « ça me ferait plaisir de ».

Et en plus @tapage illustre si bien mon propos, qu’on peut, peut être se dire que c’est un signe pour faire un rappel à la troisième semaine du confinement !


Pourquoi devrions-nous absolument utiliser "tout" le temps libre que nous met à disposition le confinement ?

N'est ce pas là le moment de laisser corvées et obligations au placard et simplement se concentrer sur ce qui pourrait nous faire du bien ?


Et si nous commencions chacun à faire une liste des choses qui nous font du bien, pour s'y référer quand l'ennui du confinement pointe son nez ?

  • Une playlist qui vous booste ? vous donne envie de danser ?

  • Une série que vous aimeriez voir ou revoir ?

  • Une recette que vous avez envie d'essayer ?

  • Une activité physique qui vous détend ou vous permet de vous défouler ?

Bricolage, dessin, soin des cheveux, musique, lecture, tout est possible !

L'idée principale : vous écouter, vous faire du bien et prendre soin de vous ! Non s'allonger sur son canapé et regarder le ciel bleu, le soleil ou même la neige à travers la fenêtre n'est pas interdit sous prétexte que nous sommes en confinement !


Aussi tôt dit, aussi tôt fait, je vous partage une partie de ma liste bien-être en période de confinement.




N'hésitez pas à partager ce qui vous fait du bien !


Juliette Marty.

83 vues0 commentaire